jeudi 18 janvier 2018

Chroniques Lunaires, tome 1 : Cinder



Résumé :
Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.
Une terrible épidémie ravage la population.
Depuis l’Espace, un peuple sans pitié attend son heure…
Personne n’imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune fille, simple mécanicienne à demi humaine détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer ….

Il m’a fallu énormément de temps avant de me lancer dans la lecture de la saga de Marissa Meyer. Le mix entre conte et science-fiction m’avait quelque peu freinée. Aujourd’hui, je le regrette un peu, car c’est surement l’un des points que j’ai le plus aimé dans ce roman.

Commençons par parler des points forts de ce roman. Il m’est impossible de ne pas vous parler de l’univers de l’auteure. Dans cette réécriture du conte de Cendrillon, celle-ci est un cyborg très doué en mécanique qui répare des robots dans son atelier avec l’aide d’Iko, son androïde. Tout comme dans le conte, notre Cendrillon vit avec sa belle-mère et ses demi-sœurs. Puis, nous avons le prince Kai. Je claque des doigts et tous les éléments du conte sont réunis dans l’histoire. J’ai trouvé que l’univers merveilleux se mêlait très bien avec l’univers futuriste que Marissa Meyer nous propose. C’est original, certains éléments du conte sont abordés de façon ironique, ce qui est plaisant et fait sourire. Le thème était excellent au début de ma lecture, et la réécriture semblait bien partie. J’ai beaucoup apprécié découvrir cette nouvelle Cendrillon, d’en apprendre un peu plus sur cette planète, sur l’épidémie qui ravage New Beijing.

Puis, je suis tombée dans une longue et terrible déception à la fin de ma lecture. Autant, l’univers m’a énormément plu, autant il n’était pas approfondi. J’ai eu énormément de mal à me représenter la ville de New Beijing et Cinder. Je suis quelqu’un de très visuel, alors dès l’instant où je n’ai pas réussi à me l’imaginer, à me figurer les personnages et la ville, je suis restée dans une lecture de façade. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. Ils sont très simplistes, mous, voir fade. Cinder m’est apparue peu creusée, pour être honnête je l’ai trouvée sans intérêt et c’est vraiment dommage, car c’est le personnage principal.

L’histoire est beaucoup trop prévisible. Le roman manque cruellement de suspens, de surprises, d’une chose qui le détacherait du reste. On reste beaucoup trop en surface, les descriptions sont minimes, et le roman souffre d’un manque de précisions

J’ai été très déçue par ce premier tome que j’ai trouvé pas assez développé et qui aurait mérité plus d’explications et de détails. Je n’ai que flotté autour de l’intrigue, je ne suis jamais vraiment entrée dans l’histoire et cela m’a énormément frustré.

Titre : Chroniques lunaires, tome 1 : Cinder
Auteur : Marissa Meyer
Edition : PKJ
Genre : Jeunesse – Science-fiction – Young Adult
Nombre de pages : 412


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire